SORTIE de l’album DE PHIL SPECTRUM, 666 60 MINUTES – 60 interprètes pour sa 60° année.
Pour son 60° anniversaire Phil Spectrum n’a demandé qu’un cadeau de ses soixante amis : une partie d’eux même, texte, thème, chorus musical,  pour composer une œuvre unique. Ce collectage à démarré en début 2015. De ce patchwork musical et littéraire, il tire la matière d’un album de… 60 minutes, dont il compose la trame, hommage ambitieux à ces rencontres qui ont façonné sa vie et sa personnalité artistique.
NB : vous pouvez en écouter un court extrait en page « Discographie ».

Un nouveau ciné-concert est au programme : Les pionniers français du cinéma.
En accompagnant une série de films courts, Léda Atomica avec ses OSNI (Objets Sonores Non Identifiés) vous fait découvrir le cinéma muet français d’avant la « der des ders ».

Aperçu de « Microsoft Word - max linder.docx »

La France a participé à l’invention et à l’amélioration des prises de vues cinématographiques, à la projection de ces prises de vues sur grand écran.
Elle a permis aux cinéastes de mettre au point leur langage spécifique, avec l’apport des Frères Lumière, de Georges Méliès, de Léonce Perret et de Max Linder. Tout au long de l’existence du cinéma et des films, la présence des chercheurs et des cinéastes français a été primordiale.

Les frères Lumière furent à l’origine des premiers films. La première projection de 10 films des frères Lumière eut lieu dans le sous-sol d’un café, boulevard des Capucines, le 28 décembre 1895.
Georges Méliès, de 1896 à 1914, réalise près de six cents petits films enchanteurs, mystérieux, naïfs, à la beauté poétique.
Alice Guy, en 1896 avec La Fée aux choux, est la première réalisatrice de l’histoire du cinéma. Réalisant plusieurs centaines de films, elle inaugure ce qu’on appellera plus tard le peplum.

Louis Feuillade est un des plus prolifiques cinéastes français des années 1910. Il est surtout réputé pour ses films à épisodes.
Léonce Perret se singularise par des idées originales de mise en scène. Sa compréhension des techniques littéraires lui permet de jouer avec le « pendant ce temps », il invente l’ellipse et le flash back.
Émile Courtet, dit Émile Cohl de 1908 à 1923, réalise trois cents films précurseurs en matière de cinéma d’animation. Sa créativité, aussi bien technique qu’artistique en fait l’un des artistes les plus inventifs et les plus importants du septième art.
Jean Durand va ouvrir le comique à l’absurde le plus délirant. Il tourne également en Camargue les premiers westerns français.
Max Linder a imaginé ce qui fera le succès de comédiens comme Charlie Chaplin : le cinéma burlesque.

Tout au long du ciné-concert, entre les films (de 3 à 7 min.), cette mémoire est évoquée par la chanteuse narratrice et s’accompagne d’anecdotes autour de la naissance de cet art nouveau et des aléas rencontrés par ces pionniers.

https://youtu.be/mVK4CN1gVPE
http://youtu.be/G9wdG-7YHBg

____________________________________________________

« WELCOME TO MY DREAM », le dernier album de musique pour le spectacle de Phil Spectrum :

welcome dream

L’album digital est disponible ici :
http://thespectrumfamily.bandcamp.com/album/phil-spectrum-welcome-to-my-dream
Vous pouvez également écouter un cours extrait sur la page « Discographie »

____________________________________________________

Un quatuor a faire pâlir de jalousie la famille Adams : THE SPECTRUM FAMILY
  • SpectrumFamilyAux commandes, claviers et chant : Phil Spectrum, créateur de Léda Atomica Musique, compositeur pour la rue et la scène, revient à ses origines Punk Rock avec une hauteur insolente et une énergie à réveiller les morts.
  • En première ligne, à la guitare, son fils Tom riffe spectralement, dans la couleur musicale paternelle.
  • Se glissant entre les lignes, mi elfe-mi ange, Lou, la benjamine, est au clavier et aux chants.
  • Val, à la basse, défend les arriéres postes, ensorcelante et sensible.

Dans un tourbillon rock, avec une sérieuse dose d’autodérision, de morgue et de fantaisie se pose un univers trés personnel qui invoque et provoque les esprits du groupe Léda Atomica.
Une petite distribution sauvage se met en place et je vous invite à commander par courrier cette petite bombe du Rock’n’roll.
Le prix du CD est de 15 € port compris, n’hésitez pas à vous jeter sur votre chéquier !
(chéque à l’ordre de Léda Atomica Musique, joignez bien sûr votre adresse postale)
Mon adresse : Phil Spectrum – 26 boulevard des Dames – 13002 MARSEILLE

Deux courts extraits (1 min. environ) pour vous faire une idée (« La Chose (La Maison Hantée) » et « Je te hais ») sont disponibles sur la page « Discographie ».